Archives par mot-clé : prix

Concours national des jardins potagers 2018

Le concours national des jardins potagers organisé par la Société Nationale d’Horticulture de France nous a décerné un premier prix.

C’est évidemment agréable de recevoir un prix. Cependant, nous avons surtout besoin de cette légitimité et de cette reconnaissance pour poursuivre nos objectifs en matière de d’environnement : biodiversité, production bio et locale, animations auprès des scolaires et des adultes…

Ce prix est aussi l’occasion de se poser un certain nombre de questions ouvertes :

  • Quel est l’avenir de ce jardin  ?
  • Faut-il se contenter d’entretenir ce qui existe ou faut-il essayer de continuer à innover, améliorer, embellir ?
  • Faut-il progressivement tout laisser en espace-test ?
  • Le jardin peut-il devenir un lieu pédagogique important ?
  • Faut-il essayer d’évoluer vers le statut de jardin remarquable ?
  • Faut-il que le jardin puisse être visitable toute l’année ?
  • Quel rôle le jardin peut-il jouer auprès de la commune et de la communauté de communes ?
  • Comment définir le lien entre les jardins et l’association ?
  • Quels moyens humains et financiers peut-on espérer ?
  • Comment fédérer d’autres lieux assez proches avec les mêmes objectifs ?

 

la SNHF récompense la Campagne Sigalloux

La Campagne Sigalloux a participé au concours 2016 de la Société Nationale d’Horticulture de France et a reçu une récompense.

Il a d’abord fallu envoyer un dossier très complet avec le plan du potager, les méthodes culturale et la liste des plantes cultivées. ça a  été une grande joie de savoir que le dossier avait été retenu. Ensuite, un membre du jury est venu visiter longuement les jardins.

La remise des prix a eu lieu le 9 décembre au siège de la SNHF rue de Grenelle à Paris. Petite déception : la Campagne Sigalloux a seulement été « nominée » dans la catégorie « jardin potager privatif dans un environnement paysager ». Petite fierté : cette catégorie réunit des châteaux qui ont  des moyens et des jardiniers professionnels et cette « nomination » est quand même une vraie récompense : « C’est un beau jardin dans une propriété provençale du 18e siècle. Le potager de 1000m² est de toute beauté, avec une grande diversité de légumes anciens dont une belle collection de tomates. Le jury constate une grande motivation chez Frédéric qui fait ses semences et ses semis. Il n’utilise aucun produit chimique et fait ses décoctions de prêle, macérations de consoude et d’orties.  Le potager nourrit la famille, Frédéric tient un cahier de jardin, pratique la rotation des cultures, le mariage des plantes et des légumes,  utilise le paillage et fait aussi de la permaculture. Le jardin est ouvert  aux écoles, des panneaux informatifs sont en place. Le jury a souhaité nominer ce dossier en particulier pour la culture du Safran et de plantes aromatiques, son épouse est une ancienne herboriste. »

La Campagne Sigalloux a donc un nouveau défi à relever.

De nombreux projets sont en train de germer pour améliorer et embellir les jardins :

  • fleurir de façon systématique, au potager, au verger,
  • installer une pergola dans la parcelle en agro-écologie,
  • améliorer l’arrosage,
  • poursuivre le travail commencé pour paysager le verger,
  • étendre le jardin des aromatiques et médicinales,
  • augmenter le nombre de variétés cultivées,
  • apporter encore plus de soin dans l’entretien : tonte, taille…

La Campagne Sigalloux a pris conscience qu’elle pouvait devenir un lieu exceptionnel en proposant des visites ludiques et pédagogiques et pourquoi pas savantes.

Nous remercions la SNHF pour l’attention bienveillante que les membres du jury ont porté à notre travail et pour leurs encouragements.