Tous les articles par Frédéric

Alerte sur les ruches

Le frelon asiatique est là. Il y en a même plusieurs par ruche. Ils chassent. Ils sont là, devant les ruches avant même que les abeilles commencent leur journée.

Les pièges ne sont pas efficaces. Les grilles ne gênent pas assez les frelons. Le tube de sortie permet aux abeilles de sortir et d’entrer en volant. Il faudrait pouvoir compter le nombre d’abeilles capturée devant chaque ruche pour se faire une idée de la protection la plus efficace.

Les planches et cartons protègent les ruches du soleil.

En ce moment il ne reste plus beaucoup de fleurs. Les abeilles soufrent.

La salade de tomates sigalloux

L’été, c’est la saison des tomates, les « pommes d’amour » comme on disait en Provence au temps où les mots avaient un goût. La tomate c’est le fruit éclatant de l’été, éclatant de couleur, de saveur sous cette peau lisse et brillante.

La salade de tomates Sigalloux, ce sont plusieurs variétés de tomates anciennes cueillies le matin même à maturité, pelées, égrenées pour n’en garder que la pulpe. Ce sont des oignons du jardin bien émincés, des feuilles de basilic frais cueilli, des feuilles de pourpier sauvage, de l’huile d’olive de nos oliviers, du vinaigre vieux du vin de la coopérative, un peu de sel…

Et avec ça, du pain maison au levain et cuit dans la poêle à l’huile d’olive… et c’est tout l’amour de la terre qui nous vient en bouche.

Impossible d’avoir ça au restaurant, ce serait hors de prix, d’ailleurs, ça n’a pas de prix : la salade de tomates Sigalloux fait partie des vraies richesses.

le prieuré de Salagon

Nous sommes retournés avec plaisir à Mane pour visiter à nouveau le prieuré de Salagon.

Nous avons été à nouveau émerveillés par le lieu mais nous étions surtout motivés par la visite des jardins et du conservatoire botanique. Nous avons retrouvé beaucoup de plantes que nous connaissons et nous avons découvert de très nombreuses plantes qui ont bien excité notre passion pour le végétal.

C’est ici l’occasion de rappeler que le père Emmanuel-Charles-Esprit Sigalloux a été l’élève du père Feuillée qui était originaire de Mane.

Biodiversité

Les plants de menthe sont devenus beaux et leur floraison est abondante depuis la mi juillet.

En y regardant de près, c’est un véritable zoo entomologique qui vient au ravitaillement. Comme toutes les lamiacées, la menthe est mellifère. Il y a là des hyménoptères, des diptères, des lépidoptères… quelques représentants des 30 ordres d’insectes.

Certains insectes sont généralistes, d’autres sont « inféodés » à une plante particulière, d’autres se nourrissent d’insectes. Plus il y a de biodiversité végétale, plus il y a de biodiversité entomologique. Et plus de 50% des oiseaux se nourrissent d’insectes. Nous sommes déterminés à continuer à semer ou planter toutes sortes de plantes pour favoriser cette biodiversité.

culture sans travail du sol

L’année dernière la culture sans travail du sol avait été essayée avec succès sur des haricots. Cette année c’est au tour des pommes de terre :

Le sol a été nettoyé à la débroussailleuse mais pas retourné ni même gratté malgré un chiendent très dense. Un lit de compost et un mélange de BRF a été étalé et les pommes de terre mise « en terre » dans ce mélange, une quinzaine environ. Elles ont été ensuite butées avec un mélange de BRF et de paillage.

Le résultat n’a rien d’extraordinaire mais il est tout à fait satisfaisant en regard du travail fourni qui se résume à peu de chose et la récolte s’est faite à main nue.

Pas de travail du sol. Pas d’engrais. Utilisation du compost, du paillage et du BRF que nous produisons. Arrosage minimum. Et des pommes de terre délicieuses.