la vocation pédagogique

La Campagne Sigalloux a une vocation pédagogique et souhaite mettre en place un cycle d’animations pour les scolaires.

L’importance de préserver notre environnement n’est plus à démontrer et y sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge fait partie de l’éducation à la citoyenneté. Mais comment demander  aux enfants  d’être respectueux et de protéger une nature qu’ils n’appréhendent pas ou très peu ?

Une étude menée dans la région Paca  par l’Association Santé Environnement France révèle que 87% des enfants ignorent ce qu’est une betterave et que 25% d’entre eux ne savent pas que les frites proviennent de pommes de terre. Si les carottes, les poires ou la pastèque sont reconnues dans 90% des cas, 87% des enfants interrogés ignorent donc ce qu’est une betterave. Un tiers sèche devant les poireaux, les artichauts, les courgettes ou les figues. Les résultats sont encore plus saisissants lorsqu’on aborde les aliments transformés qui font pourtant partie de leur alimentation habituelle. Seul 28% de l’échantillon a une idée de la composition des pâtes.

La Campagne Sigalloux est un outil pédagogique, elle souhaite présenter un cycle d’animations au service des enseignants pour inciter les enfants à devenir des acteurs de l’environnement, à en comprendre sa fragilité, les relations de cause à effet de comportements parfois destructeurs mais également à retrouver le goût des produits du terroir, apprendre à les connaître et à les reconnaître sur le terrain.

les thèmes :

l’environnement :

les relations entre l’environnement naturel et l’environnement urbain.

La nécessité de préserver un environnement naturel pour rendre l’environnement urbain viable.

L’impact de l’environnement urbain sur l’environnement naturel.

L’éducation au respect de l’environnement.

La connaissance des plantes sauvages et comestibles dans l’environnement naturel.

La connaissance des principaux oiseaux de nos campagnes et de leurs chants. La propriété est un refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).

La connaissance des animaux auxiliaires de l’agriculture et la nécessité de les préserver pour l’équilibre écologique.

 

les paysages :

lecture de paysage : se situer, reconnaître les nature des paysages observés, comprendre le rôle de ces paysages, faire le lien entre le paysage observé et une carte.

lecture de paysage : comprendre la transformation du paysage en lien avec l’activité des hommes, faire le lien entre le paysage observé et une photo ancienne ou une carte postale. Comprendre quelques aspects de l’histoire du paysage par exemple l’aspect des collines au début et à la fin du XXè siècle.

Comprendre la nécessité de protéger un paysage parce qu’il a une valeur patrimoniale.

les outils d’autrefois :

La Campagne Sigalloux possède une collection d’outils anciens qui permet d’évoquer le travail et les productions d’avant la révolution industrielle. Ces outils permettent de comprendre le rôle de l’artisanat local

les bâtiments témoins de la vie d’autrefois :

la Campagne Sigalloux réunit une maison de maître (de « bastidan ») et une ferme avec ses annexes : écuries, étables, bergeries, loges à cochons, fenils, grenier, pigeonnier, magnanerie, cave pour la vinification… La visite extérieure des bâtiments permet de comprendre les productions agricoles d’autrefois, la place essentielle de l’agriculture et l’organisation de la société : propriétaires aisés, fermiers liés par des baux, ouvriers journaliers. La Campagne Sigalloux possède aussi des actes notariés, notamment l’acte de vente de la propriété en viager avec le détail du contenu de la maison. Une maquette permet de comprendre les différentes étapes de la construction.

le rôle de l’eau :

La Campagne Sigalloux permet de comprendre le rôle de l’eau autrefois et la nécessité d’entretenir aujourd’hui les canaux qui permettent d’irriguer les terres et de drainer l’eau en excès.

La propriété est traversée par un canal qui capte l’eau dans le village et servait à l’irrigation et comme force motrice pour les moulins établis sur son parcours. Le moulin du Grimaudet est mitoyen de la propriété et peut servir à illustrer cet usage. La propriété est encore parcourue par des canaux qui servaient notamment à irriguer les prairies dont l’herbe était essentielle pour les animaux.

Un puits permet de comprendre l’usage domestique de l’eau à une époque où il n’y avait pas de robinet dans les maisons. Le mécanisme de pompage est encore en place. Des objets permettent d’expliquer que l’eau était puisée pour l’hygiène et versée dans la fontaine, ou dans le broc de la table de toilette, pour la lessive qui se faisait une ou deux fois par an (la bugade à la cendre), pour boire avec la cruche qui garde l’eau fraîche par évaporation…

L’usage de l’eau en agriculture : les différentes façons d’arroser en privilégiant des cultures peu gourmandes et des méthodes d’arrosage qui ne gaspillent pas l’eau.

Le rôle de l’eau pour les animaux sauvages : le petit bassin, l’étang.

la terre :

Comprendre le rôle de la terre comme substrat et comme source de nutriments pour les plantes.

Comprendre que la terre est vivantes, nommer les animaux visibles et comprendre le rôle de la vie invisible.

Comprendre la transformation de la matière organique en nutriments et le rôle du compost.

Comprendre ce que devient la terre quand elle est épuisée par les cultures et déstructurée par la mécanisation.

le potager :

De la semence au légume : le cycle de production : semence, plantule, plant, fleur, fruit, graine

Connaissance des légumes : connaître le nom, l’aspect de la semence, l’aspect de la plante, l’époque de la récolte, la partie comestible, les préparations pour ces légumes.

La production végétale en agriculture biologique : la préparation du terrain, l’enrichissement de la terre, la mise en place des plants, l’arrosage, la maîtrise des herbes sauvages, la récolte.

Le compost : le rôle primordial du compost, son élaboration, les êtres vivants qui transforment et enrichissent la matière organique.

Les auxiliaires au potager.

le jardin de plantes médicinales :

les céréales :

le verger :

Le cycle de l’arbre : les bourgeons, les fleurs, la fécondation…

Connaissance des arbres : connaître le nom, l’aspect de l’arbre, l’époque de la récolte, le fruit, les familles de fruits.

Les maladies des arbres.

Les auxiliaires au verger.

Le mode de production en agriculture biologique.

le rucher :

 

Le monde de l’olivier :

 

La reproduction végétale :

le bouturage

la reproduction sexuée dans le monde végétal.

 

Les transformations :

des céréales au pain.

des céréales aux pâtes.

de la pomme au jus.

du fruit à la confiture.

 

Les animations

Les animations sont au service du projet pédagogique des enseignants et sont menées en accord avec eux. Les animations permettent de « voir ce dont on parle » et peuvent donc avoir une efficacité pédagogique plus importante que la leçon en classe. Pour un cycle d’animations il est possible d’envisager que les élèves deviennent acteurs et expérimentateurs ce qui aura plus de portée encore. On peut donc organiser pour chacun des thèmes une participation active par groupe.

Les animations nécessitent une préparation et un encadrement que les membres de l’Association Sigalloux pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine rural du Luc seront formés à maîtriser.

journée découverte

cycle sur une année scolaire

cycle sur une scolarité primaire

cycle collège

animation spéciale pour personnes handicapées

Un outil pédagogique pour les adultes :

La Campagne Sigalloux se propose d’être un outil pédagogique pour les adultes en formation de loisir ou en formation professionnelle par l’intermédiaire d’organismes de formation institutionnels.

La taille des arbres fruitiers.

La greffe des arbres fruitiers.

La conduite du verger en agriculture biologique.

La conduite du potager en agriculture biologique.

Formation aux plantes médicinales.

Formation à la botanique.

Formations particulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une campagne, une histoire, la vie rustique en Provence