Archives de catégorie : abeille

abeilles

S’occuper d’abeilles fait partie des vraies richesses. Et si le miel doré qu’elles fabriquent est un incomparable trésor, les connaissances à leur sujet est un émerveillement renouvelé, sans compter les énigmes que la science ne peut encore comprendre.

Une émission vient utilement nous rappeler que la nature est fascinante, que l’homme est également fascinant quand il cherche la connaissance.

Pour nous, cette connaissance nous est donnée et nous n’avons que le simple effort d’aller la chercher là où elle se trouve sans la moindre idée du travail aride qu’elle a demandé.

S’occuper d’abeilles, c’est toucher du doigt la profondeur du mystère de la vie.

le papillon du 31 décembre

Parmi les fleurs du néflier du Japon (Eriobotrya japonica) dont le fruit est le premier cadeau du printemps, un papillon vulcain  cherche du nectar.

Le parfum du néflier est un pur bonheur : fermer les yeux, sentir la caresse du soleil, la douceur de l’air et le parfum ineffable des fleurs… Il y a des moments de pur bonheur sur la Terre.

Le parfum du néflier fait évoque un peu celui du sirop d’orgeat.

Le bourdon et l’abeille sont aussi au rendez-vous. La douceur n’est pas forcément une bonne nouvelle : certains pruniers ont commencé à fleurir et des bourgeons floraux apparaissent sur quelques pommiers.

flocons dorés

A contre jour : le soleil de fin d’après-midi est éblouissant,

à y regarder de plus près,

ces flocons dorés en haut et à gauche de l’image, ce sont des abeilles qui filent à toute vitesse sur une route invisible qui les mène certainement vers du nectar ou du pollen.

Devant la ruche, c’est la fièvre des premiers jours de printemps bien que nous ne soyons qu’au tout début de mars et l’impatience des butineuses qui ne veulent pas rater un instant de soleil pour nourrir la  colonie.

Le thym est sur le point de fleurir, les ravenelles commencent à s’ouvrir, les bourgeons des arbres fruitiers gonflent et les prunus ont commencé leur floraison.