culture sans travail du sol

L’année dernière la culture sans travail du sol avait été essayée avec succès sur des haricots. Cette année c’est au tour des pommes de terre :

Le sol a été nettoyé à la débroussailleuse mais pas retourné ni même gratté malgré un chiendent très dense. Un lit de compost et un mélange de BRF a été étalé et les pommes de terre mise « en terre » dans ce mélange. Elles ont été ensuite butées avec un mélange de BRF et de paillage.

Le résultat n’a rien d’extraordinaire mais il est tout à fait satisfaisant en regard du travail fourni qui se résume à peu de chose et la récolte s’est faite à main nue.

Pas de travail du sol. Pas d’engrais. Utilisation du compost, du paillage et du BRF que nous produisons. Arrosage minimum. Et des pommes de terre délicieuses.

peinture

La peinture des persiennes avait besoin d’être refaite. C’est d’abord un long travail de ponçage.


J’avais commencé ce travail il y a environ 50 ans. Mon père m’avais chargé de décaper et repeindre les volets. Pas de ponceuse, ni de papier de verre ! Tout à la main avec des éclats de verre ! ça avait bien occupé mes vacances mais mon père m’avait payé, 150 Francs si je ne me trompe pas.

Grâce à la ponceuse, le bois est vraiment mis à nu. C’est presque dommage de le faire disparaître avec de la peinture.

La peinture est garantie 10 ans. Qui s’y collera en 2029 ?

floraison des oliviers

Les oliviers commencent à fleurir :


La fleur de l’olivier est minuscule mais parfois la floraison est abondante.

C’est la variété « Cayon » qui est la plus florifère et c’est un bon pollinisateur.

Pour savoir à quoi ressemble la fleur de l’olivier, il faut une loupe. Les fleurs sont pollinisés par le vent et la pollinisation dépend donc des conditions météorologiques. 5% des fleurs seront fécondées.

Une campagne, une histoire, la vie rustique en Provence