A propos de Greta thunberg

Greta a raison d’accuser les dirigeants de ce monde d’inaction. Nous ne connaissons pas l’avenir mais nous pouvons craindre une détérioration rapide de notre environnement.

Pour les personnes qui habitent en ville ou qui ont un mode de vie urbain, les signes sont invisibles : les supermarchés sont pleins, la pollution n’est pas visible, les catastrophes se produisent à l’autre bout du monde…

Pour les personnes qui vivent dans la nature et dépendent d’elle, les signes se multiplient : les insectes se font rares, les oiseaux aussi. Les abeilles meurent à cause de la canicule précoce qui a écourté le cycle des fleurs, à cause des pesticides invisibles mais bien présents, à cause du frelon asiatique qui fait le siège des ruches et confine les abeilles affamées… la pollinisation des cucurbitacées est de plus en plus mauvaise. Dans la colline des arbres meurent…

Greta a raison. Ceux qui condamnent son message pour des raisons formelles (son apparence physique, son âge, son ton…) sont des hypocrites. Ce sont les mêmes qui ridiculisent le chef de l’état à cause de l’âge de sa femme par exemple.

Néanmoins, Greta a tord sur au moins un point : elle accuse les dirigeants mais n’accusent pas les consommateurs qui ont aussi leur part de responsabilité. Sans doute que cela serait très impopulaire !

Chacun de nous sait qu’il nuit plus ou moins à l’environnement mais la nuisance d’une personne c’est si peu de chose. Globalement c’est catastrophique et c’est bien hypocrite d’accuser les pays d’Asie de polluer plus que nous alors qu’ils fabriquent nos objets et subissent chez eux la pollution de ces processus industriels.

Curieusement, alors que les critiques contre Greta sont innombrables et que ses détracteurs font preuve d’une grande créativité pour la dénigrer, personne ne lui reproche d’épargner les consommateurs frivoles et insatiables que nous sommes. C’est dire à quel point nous sommes compromis. C’est dire à quel point on n’est pas sauvés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *