Pendant ce temps, au-dessus de nos têtes…

Ce matin-là, je n’ai compté pas moins de 20 traînées dans le ciel. Est-ce bien raisonnable ?

Moi, je voyage d’un brin d’herbe à l’autre et je vois des merveilles et la magie de la Création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *