peinture

La peinture des persiennes avait besoin d’être refaite. C’est d’abord un long travail de ponçage.


J’avais commencé ce travail il y a environ 50 ans. Mon père m’avais chargé de décaper et repeindre les volets. Pas de ponceuse, ni de papier de verre ! Tout à la main avec des éclats de verre ! ça avait bien occupé mes vacances mais mon père m’avait payé, 150 Francs si je ne me trompe pas.

Grâce à la ponceuse, le bois est vraiment mis à nu. C’est presque dommage de le faire disparaître avec de la peinture.

La peinture est garantie 10 ans. Qui s’y collera en 2029 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *