un été chaud, sec et venteux

On se souviendra de l‘été 2017 comme un été chaud, sec et venteux. On a certainement dépassé les 40°C au plus chaud. Il n’a pas plu pendant quatre mois. Le Mistral a soufflé très souvent, il a même soufflé pendant 6 jours sans arrêt avec des températures maximales autour de 35°C. Dans ces conditions, les plantes souffrent. Comme elles n’arrivent pas à évaporer assez d’eau, elles entrent en dormance.

Il a fallu arroser beaucoup.

Il a fallu puiser plus de 1000 arrosoirs pour arroser à la main les plants qui sont restés en pots.

Il a fallu arroser tous les jours ou presque le potager et une partie du verger.

Il a fallu arroser les arbres du verger (environ 200) en  leur apportant environ 100 litres tous les 15 à 20 jours.

La cuve de 1000 litres a été providentielle pour ce travail.

Peut-être que c’est un été exceptionnel, peut-être que le changement climatique provoquera la répétition de ce climat estival.

Malgré tout, l’été reste la saison de la lumière et du ciel bleu :

Une réflexion sur « un été chaud, sec et venteux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *